Méditations

« Éternel, » qu’est-ce que l’homme pour que tu le connaisses ?
le fils de l’homme, pour que tu prennes gardes à lui.
PS 144 : 3


« L’ homme semblable à un souffle,
ses jours sont comme l’ombre qui passe »
PS 144 : 4


« Si l’Éternel ne bâtit la maison, ceux qui la bâtissent travaillent en vain,
si l’Éternel ne garde la ville , celui qui la garde veille en vain »
PS 127 : 1


Béni soit l’Éternel, mon rocher, qui exerce mes mains au combat, mes doigts à la bataille, mon bienfaiteur et ma forteresse, ma haute retraite et mon libérateur, mon bouclier, celui qui est mon refuge « qui m’assujettit mon peuple »
PS 144 : 1 – 2


Que rien ne te trouble, que rien ne t’épouvante, tout passe. Dieu ne change point, la patience obtient tout. Quand on a Dieu, rien ne manque : Dieu seul suffit.


Que votre désir soit de voir Dieu, votre crainte, de le perdre, votre douleur, de ne pas le posséder encore, votre joie, de ce qui peut vous conduire à lui et vous vivrez dans une grande paix.


Heureux l’homme qui trouve son plaisir dans la loi de l’Éternel et la médite jour et nuit. Il ressemble à un arbre planté prés d’un courant d’eau, il donne son fruit en sa saison et son feuillage ne se flétrit pas, tout ce qu’il fait lui réussit.


Malheur à l’homme méchant ! Il ressemble à la paille que le vent disperse. Voila pourquoi le méchant ne résiste pas lors du jugement, ni le pécheur, dans l’assemblée des justes car la voie du méchant mène à la ruine.


Moi, je suis la vigne et vous les sarments dit le Seigneur, celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui là porte beaucoup de fruit.


Celui qui persévère dans la prière est exaucé, encore faut-il que sa prière soit l’expression de sa foi, de sa confiance en Dieu.


Moi, je suis la lumière du monde, dit le Seigneur, celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais aura la lumière de la vie.


Aujourd’hui, ne fermez pas votre cœur, mais écoutez la voix du Seigneur.


Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux est à eux.


La coupe de bénédiction pour laquelle nous rendons grâce nous fais communier au sang du Christ, et le pain que nous rompons nous fait communier au corps du Christ.


Recommandes ton sort à l’Éternel, mets en lui ta confiance, et il agira.


Heureux les miséricordieux car ils obtiendront miséricorde, heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu.


Et moi je te dis que tu es pierre et que sur ce rocher je construirai mon église et les portes du séjour des morts ne l’emporteront pas sur elle.


Ta parole et une lampe à mes pieds et une lumière sur mon sentier.


En celui qui garde la parole du christ, l’amour de Dieu atteint vraiment sa perfection.


Un fidèle serviteur c’est celui qui fait son travail, qui sert son maître, qui manifeste l’humilité, sans chercher la reconnaissance.


Jésus Christ s’est fait pauvre, lui qui était riche, pour que vous deveniez riches par sa pauvreté.


Mon âme a soif de Dieu, le Dieu vivant.


Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, dit le Seigneur, mon père l’aimera et nous viendrons vers lui.


L’homme ne vivra pas de pain seulement , mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.