La transformation par la parole de dieu

Femme déployant ses "ailes" au soleil couchant

« Ne vous conformez pas au monde actuel, mais soyez transformez par le renouvellement de l’intelligence, afin de discerner quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait »Rom 12:2

Peuple de Dieu, à l’heure où l’on parle de sectes, terrorisme, homosexualité, corruption, drogue, guerres, pauvreté…

Voila dans la bouche de l’apôtre Paul, des paroles pour le moins déconcertant, des paroles incompréhensibles, que nous en mesurons l’impossible réalisation.

Comment peut-on nous demander de ne pas nous conformer au monde actuel, alors que nous y vivons ?
Comment peut-on donc s’exclure de notre société, alors que nous en faisant partie, c’est un paradoxe ?

Mais comme nous le savons, les textes bibliques appellent toujours un discernement spirituel, une interprétation, une réflexion théologique pour faire advenir la parole de Dieu pour aujourd’hui.

Oui, cette parole est peut être difficile à comprendre, mais cela devrait plutôt nous interpeller, malgré le caractère intransigeant des recommandations de l’apôtre Paul.

Je voudrais rappeler qu’aujourd’hui notre monde va mal et cela ne peut nous laisser indifférent. Pourtant nous y sommes, oui, nous faisons bien partie de ce monde, mais l’apôtre Paul nous demande de ne pas nous y conformer.

Qu’est-ce que l’apôtre Paul nous dit ?

Il ne nous interdit pas de vivre dans ce monde, ni de nous mettre hors du monde, ni de nous couper, ni de nous protéger du monde car le monde n’est pas mauvais en soi.

Que devons nous faire ?

Être dans ce monde mais ne pas être du monde.
Être étranger à l’esprit du monde, à sa mentalité, à ses convoitises, à son orgueil.
Ne pas se laisser modeler par le monde, ne pas perdre son rapport critique au monde.
Ne pas être participant de tout ce qui est contraire à la volonté de Dieu, dans nos choix, nos engagements et forger notre jugement.

Oui, ici, la difficulté soulignée par ces propos c’est la tension entre le conformisme et la liberté à laquelle la parole de Dieu appelle l’homme.
Ici, la fidélité à la parole de Dieu c’est la capacité de lui laisser la 1ère place pour faire les choix de notre vie et pour conserver un rapport critique au monde.

Je vous invite donc à offrir votre corps comme sacrifice vivant, saint et agrée de Dieu, voila quel sera pour vous le culte conforme à la parole.

Les expressions de l’apôtre Paul sont fortes mais le défi est réel. Une vie menée comme un culte conforme à la parole, c’est une vie indépendante, libre de toute influence, une vie ou la relation à Dieu précède toute autre indépendance humaine et soyons désormais les personnes témoins, alertes, et attentives au monde comme le Seigneur nous le demande.

Dieu nous aime, laissons nous donc être transformé par sa parole.

Amen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *