La foi sans œuvre est morte

Portrait de Saint Jacques le Majeur

« Mes frères, que sert-il à quelqu’un de dire qu’il a la foi, s’il n’a pas les œuvres ? La foi peut-elle le sauver?
Si un frère ou une sœur sont nus et manquent de la nourriture de chaque jour, et que l’un d’entre vous leur dise : Allez en paix, chauffez-vous et vous rassasiez ! et que vous ne leur donniez pas ce qui est nécessaire au corps, à quoi cela sert-il ?
Il en est ainsi de la foi : si elle n’a pas les œuvres, elle est morte en elle-même. » JACQUES 2 : 14-17

Certains d’entre nous prétendre avoir la foi simplement parce qu’ils approuvent un certains nombres d’enseignements chrétiens, parce qu’ils vont à l’église, qu’ils font la prière. Or ici, l’Apôtre Jacques nous dit le contraire car avoir une telle foi est incomplète.

La foi véritable doit changer notre comportement car c’est à travers cela que notre entourage voit les œuvres de cette foi en nous et aussi bien nos pensées.

Si notre vie en tant que chrétien reste inchangée, c’est que nous ne croyons pas vraiment aux vérités que nous proclamons car nous passons notre temps à proclamer que Christ est vivant, que Dieu est puissant, que le Saint Esprit est en moi. Mais quand on nous observe, notre manière d’être reste à désirer, et c’est ce qui est triste.
Pourquoi cela ?

Ainsi , sachons le, que nous ne pouvons pas gagner le salut en servant Dieu seulement en lui obéissant car les actes de service et d’amour sincère ne se substituent pas à la foi en Christ.

Donc, une foi véritable débouche sur une vie transformée et sur les bonnes œuvres.
Une foi véritable implique la consécration de tout notre être à Dieu.
Oui, ce n’est qu’à ce prix nous aurons le salut. Demandons donc au Seigneur de nous éclairer selon sa parole afin d’observer ses volontés.

AMEN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *