Histoire d’un lépreux

Illustration ancienne de Joshua guerissant un lépreux

Yves écrivit, à son ami Simon :

Cher Simon, il est arrivé une histoire incroyable dans mon village, un jour pendant que je rentrai chez moi ;

A l’entrée du village, j’ai assisté à une scène invraisemblable. Il y a un lépreux qui habite depuis toujours non loin de l’entrée du village, car personne ne veut s’approcher de lui à cause de sa maladie, tout le monde a peur de lui, du coup, il est abandonné de tous, même de sa famille.

Mais pendant qu’il marchait, j’ai vu un homme qui venait vers lui aussi, ce dernier avait l’air de s’intéresser à lui, j’ai voulu savoir ce qui se passait.

L’homme s’est approché de lui, il le touchât et en voyant cela je me suis précipité pour empêcher à ce dernier de le faire.

Quand je suis arrivé non loin d’eux, j’ai vu les deux hommes en train de rire et n’ayant pas entendu ce qu’ils se disaient j’ai voulu m’approcher de plus près, ainsi en arrivant tout près d’eux, j’ai vu le visage du lépreux s’illuminer, et aussitôt la lèpre a commencé à le quitter, je n’arrivais pas à le croire et cet homme lui a recommander de ne rien dire, mais d’aller plutôt donner des offrandes à l’église, cet homme s’appelait Joshua, et aussitôt il a disparu j’étais bouleversé.

Simon :

Cher Yves, maintenant que tu m’en parles, mais moi aussi dans ma famille, j’ai un frère dont je n’ai jamais parlé, qui est lépreux.

Est ce que tu peux chercher à savoir, qui est cet homme pour que j’emmène aussi mon frère le voir ?

Oui, chers amis dans le Christ, c’est une image, mais cette attitude nous concerne tous.

Combien des fois sommes nous restés indifférents face à une personne qui n’était pas comme nous, insensible à une situation qui ne nous concerne pas, , , avons laissé tomber une personne qui avait besoin de nous, avons jugé une personne par rapport à son apparence., retissons parceque cette personne n’est pas de ma famille ou n’est pas un ami

Joshua, ce n’était que le Seigneur Jésus lui-même, comme le révèle ce texte qui suit « un lépreux, vint à lui et se jetant à genoux, lui dit en suppliant « si tu le veux tu peux me rendre pur, rempli de compassion ». Jésus tendit la main, le toucha et dit je le veux, sois pur, aussitôt la lèpre le quitta et il fut purifié, Jésus le renvoya sur le champs avec de sévères recommandations » Marc 1:40-45

Si le Seigneur Jésus a pris le soin de toucher quelqu’un qui, aux yeux de tous, était impur, sale, malade alors qu’il avait besoin de l’assistance, mais qui suis-je moi pour rejeter, mon frère, ma sœur, pour mépriser mon prochain, car Jésus a dit :

« Pourtant ce sont nos souffrances qu’il a portées, c’est de nos douleurs qu’il s’est chargé, et nous l’avons considéré comme puni, frappé par Dieu et humilié, mais lui, il était blessé à cause de nos transgressions, brisé à cause de nos fautes, la punition qui nous donne la paix est tombée sur lui et c’est par ses blessures que nous sommes guéris. » Ésaïe 53:4-5

Dans notre quotidien beaucoup de personnes souffrent à cause du mépris et de l’indifférence des autres, aimons nous les uns les autres comme Dieu nous aime car il nous a tous fait à sa ressemblance.

Le Seigneur a dit j’étais nu, tu ne m’as pas vêtu. J’avais faim,tu ne m’as pas donné à manger. J’étais malade tu n’es pas venu me rendre visite, mais à quel moment Seigneur me suis-je rester indifférent à ton égard, le Seigneur répondit, mais toutes les fois que tu l’as fait à ton prochain c’est à moi que tu l’as fait.

Ce n’est pas en me disant « Seigneur, Seigneur », qu’on entrera dans le royaume des cieux, mais en faisant la volonté de mon père qui est dans les cieux.

Le Seigneur Jésus nous montre donc le chemin essentiel de l’amour, celui d’être au service des autres, lui-même qui a été au plus près de tous, aujourd’hui Jésus nous appelle à faire comme lui.

Puissions-nous, et nous chrétiens, rester ces témoins alertes et attentifs au monde.

Peuple de Dieu, puisse cette parole nous transforme pour la gloire de Dieu.

Amen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *